Interview de Dr Serge Michel Kodom : « Pour réussir, il faut placer l’humain au centre des préoccupations »

278 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 février 2022)-Dr Serge Michel Kodom n’est plus à présenter. Médecin de profession (Spécialiste en Médecine interne, en Management en Santé Publique et en Journalisme Médical), le patron de la Clinique internationale Dr Kodom ne se contente pas seulement de demeurer dans son bureau à consulter les patients. Il fait plus que ça en volant au secours des couches les plus défavorisées de la populations togolaise et des autres pays du continent à travers son ONG « AIMES-AFRIQUE », (Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Education et de la Santé en Afrique).

Depuis près de 17 ans, ce philantrope togolais fait de la réduction des inégalités des soins de santé en zones rurales avec de la disponibilité des équipements de pointe, son cheval de bataille. Cet engagement lui a permis d’être élu en 2021, pour la deuxième fois (après 2018), la « Personnalité de l’année » à l’initiative Togo Top Impact (TTI). L’une des plus prestigieuses soirées de récompense des meilleurs acteurs de la société togolaise.

Dans cette interview qu’il a accordée à l’Agence de presse AfreePress, le Président-fondateur de l’ONG ‘’AIMES-AFRIQUE’’ partage ses expérences et sentiments après ce prix et dévoile les projets futurs de son ONG en faveur des couches vulnérables du continent africain.

Lisez plutôt !

AfreePress : Bonjour Docteur. Une fois encore, vous venez de remporter le prix de « la personnalité de l’année » à la 4e édition de l’évément Togo Top Impact (TTI). Quel est votre sentiment après ce nouveau sacre ?

Dr Michel Kodom : C’est un sentiment de gratitude. Gratitude envers le comité d’organisation, envers toute la population togolaise qui a massivement voté pour moi, envers les plus hautes autorités de notre pays, particulièrement notre ministre de tutelle qui nous a toujours apporté son soutien, sans oublier les membres du jury. C’est un prix individuel mais qui pour moi est la consécration de l’engagement sans faille de mes collaborateurs notamment le personnel de AIMES-AFRIQUE, les équipes de SOS DOCTEUR TV et tous les professionnels de la santé qui travaillent à nos côté tous les jours pour soigner et donner de l’espoir aux populations vulnérables dans les milieux ruraux. Donc, c’est un prix individuel mais pour moi c’est la récompense d’un travail collectif. Et pour finir sur cette question, ce prix est aussi pour nous un encouragement à travailler davantage pour permettre à nos populations vulnérables de mieux vivre.

AfreePress : Vous êtes récompensés presque à chaque édition. Quels sont vos secrets et comment arrivez-vous à garder le cap de l’excellence ?

Dr Michel Kodom : Vous savez, comme disait De Jori Cazilhac, « qui cherche la perfection obtient l’excellence ». AIMES AFRIQUE, chaque année, c’est plus de 50 projets. Dans chacun de ces projets, la perfection est inlassablement recherchée. Par conséquent, nous n’avons pas de secret particulier si ce n’est le travail bien fait. Comme nous aimons le dire aux jeunes qui représentent

l’avenir, il faut oser, oser et encore oser. L’autre chose importante sur laquelle je veux insister c’est l’humain. Pour réussir, il faut placer l’humain au centre des préoccupations. C’est pourquoi nous avons fait de la réduction des inégalités des soins de santé en zones rurales notre cheval de bataille depuis 17 ans.

AfreePress : Avec votre ONG « AIMES-AFRIQUE », vous êtes très actifs dans le social. Qu’est-ce qui exp)lique ce dynamisme ?

Dr Michel Kodom : Tout ce que nous faisons a comme soubassement, le social. Vous savez dans plusieurs pays africains dont le Togo, malgré les nombreux efforts consentis par les autorités, l’offre de soins de santé est encore loin de couvrir l’ensemble de la population. L’accès aux soins de santé demeure donc un problème crucial, alors que le droit à la santé est un élément fondamental et stratégique pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) Agenda 2030, fixés par les Nations Unies. Dans le secteur de l’éducation aussi, il y a beaucoup de défis à relever. C’est donc à la lumière de ces constats qu’est née notre vision : « Promouvoir la Santé et l’Éducation pour Tous en Afrique ».

Lire Aussi :   Vol à main armée : Deux malfrats dans les mailles de la Gendarmerie nationale

Le développement à la base passe inévitablement par la réalisation de cette vision. C’est pourquoi nous appelons tous les intellectuels africains à faire la promotion de cette vision parce que le développement à la base demeure plus que jamais une thématique très essentielle pour le mieux-être des populations.

AfreePress : La crise sanitaire liée au COVID-19 impacte-t-elle vos actions sur le terrain ? Si oui, quelles sont les stratégies innovantes adoptées par « AIMES AFRIQUE » pour la poursuite de sa mission ?

Dr Michel Kodom : La crise sanitaire a frappé toutes les entités du monde. AIMES-AFRIQUE n’a pas été épargnée. Nos plannings ont été chamboulés au grand dam des populations vulnérables. La période d’avant crise, on opérait plus de 1000 patients en deux semaines. Aujourd’hui, avec les mesures barrières et les mesures prises par nos autorités, il est quasiment impossible d’atteindre les mêmes résultats. Toutefois nous avons fait de notre mieux pour nous adapter. Dans cette optique, nous avons lancé depuis Août 2020, la chaîne SOS DOCTEUR TV. D’ailleurs c’est sans aucun doute la plus grande innovation que nous avons apportée dans cette crise. C’est une première au monde d’avoir une télé entièrement consacrée à la santé qui diffuse 24H/24. Au-delà de la sensibilisation contre la covid-19, cette télé est aujourd’hui au cœur de l’information sanitaire avec des émissions inédites, des médecins spécialistes, et des conseils pratiques pour permettre à nos populations d’entretenir leur santé. Aujourd’hui, grâce à l’application de la télé « SOS DOCTEUR TV », téléchargeable sur Play Store, les patients peuvent s’enregistrer sans se déplacer en perspective de nos missions médico-chirurgicales. C’était le cas en novembre dernier lors de notre mission médico-chirurgicale sur le goitre durant laquelle plusieurs personnes dont une majorité de femmes se sont faites opérées avec succès.

Récemment nous avons lancé sur cette chaîne, une émission innovante dénommée SINAM HONAM DOCTEUR. A travers ce programme télévisé, nous allons non seulement permettre à la population dans un élan de solidarité de contribuer à la guérison des personnes souffrant de maladies graves mais curables mais aussi « d’entrer » dans les blocs opératoires grâce à la magie de la télévision pour suivre étape par étape le processus de prise en charge de ces patients.

AfreePress : Quels sont vos projets futurs ?

Dr Michel Kodom : Beaucoup de projets…

Cette année, 10 projets phares seront exécutés dans les 5 axes stratégiques. Deux projets phares par axe. Les formations des acteurs de la santé y compris les médecins traditionnels ; les missions médico-chirurgicales dans les 5 régions, qui ont d’ailleurs commencé. Il y a aura également les projets de développement communautaire ainsi que promotion de la santé à travers les campagnes de sensibilisation sur la santé SOS DOCTEUR TV et les médias partenaires. Également deux (02) grandes missions chirurgicales sont prévues par AIMES-AFRIQUE Allemagne, il s’agit des opérations de prothèse de hanche et des goitres.

Nous projetons d’élargir encore les représentations nationales de AIMES-AFRIQUE à d’autres pays ; deux (02) nouveaux pays vont s’ajouter à la grande famille.

Merci Docteur !

Interview réalisée par Raphael A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?