Togo : 63 agents des forces de l’ordre et de sécurité sanctionnés

48 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 septembre 2022)-Au premier semestre de l’année 2022, 63 agents des forces de l’ordre et de sécurité ont écopé de sanctions pour divers motifs.

L’information est rendue publique, vendredi 02 septembre 2022, par le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Gal Yark Damehame, à l’occasion de la présentation du bilan sécuritaire du premier semestre de l’année.

Selon les informations, ces 63 soldats ont écopé de sanctions allant « d’avertissement à la radiation ».

Parlant de la sécurité routière, le bilan présenté par le ministre des Transports routiers, ferroviaires et aériens, Affoh Atcha-Dedji fait état de 3.818 cas d’accidents, 347 morts et 4 863 blessés enregistrés sur les six premiers mois de l’année 2022.

« Ceci donne une moyenne mensuelle de 636 accidents, 58 morts et 811 blessés. Au total, 5.163 catégories d’engins sont impliquées dans ces cas d’accidents dont 3 769 motos, soit 73 % de cas », souligne le ministre.

Comme principales causes des accidents, il est noté l’excès de vitesse, le dépassement défectueux, le refus de priorité, le défaut de maîtrise, le non-respect des feux tricolores et le stationnement sans signalisation, entre autres.

Parmi les axes routiers les plus mortels, il y a la route nationale N° 1, Lomé-Cinkassé qui a fait 127 morts, la nationale No 5, Lomé-Kpalimé, 15 morts, la nationale No 4 Lomé-Vogan, 5 morts et le Grand contournement qui a fait 7 morts.

Les ministres Yark et Atcha-Dedji ont saisi cette occasion pour appeler la population à plus de vigilance au quotidien et à collaborer davantage avec les forces de l’ordre et de sécurité.

Anika A (+22891024439)

Lire Aussi :   Déclaration des biens : Le Président Faure Gnassingbé et son gouvernement franchissent une nouvelle étape

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?