2e session ordinaire du parlement : Les députés reprennent le chemin de l’Assemblée nationale

27 0

©AfreePress-(Lomé, le 7 septembre 2022)-Après deux mois de vacances, les députés ont repris, mardi 6 septembre 2022, le chemin de l’Assemblée nationale. La cérémonie d’ouverture solennelle de cette deuxième session ordinaire de l’année, conformément aux dispositions de l’article 55 alinéa 2 de la Constitution, s’est déroulée à Kara (420 km au nord de Lomé) en présence de plusiers membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des autorités politiques, administratives, militaires, traditionnelles et religieuses ainsi que de plusieurs invités de marque.

Placée sous le sceau d’une plus grande assise démocratique, cette deuxième session ordinaire de l’année, d’après la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, sera essentiellement consacrée à l’examen de vingt-huit (28) projets de loi comprenant des lois ordinaires, des ratifications d’ordonnances prises par le gouvernement dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et des projets de loi de ratification des conventions internationales.

« Cette session qui s’ouvre est également dite budgétaire en raison de la place importante qu’occupent l’étude et l’adoption du budget de l’année suivante », a-t-elle ajouté.

« Au cours de la présente session budgétaire, l’Assemblée nationale, en tant qu’instance représentative du peuple, exerce une prérogative constitutionnelle d’autorisation des dépenses de l’État à travers une analyse comparative et synthétique des besoins de la nation en lien avec les ressources disponibles. Outre la question prioritaire de la défense du territoire et de la sécurité de nos populations, les secteurs clés tels que l’éducation, la santé, l’agriculture ou les infrastructures feront l’objet de toute l’attention de la Représentation nationale », a laissé entendre la Présidente du parlement.

Lire Aussi :   Monique Ekoko est la nouvelle représentante du HCR au Togo

Elle a appelé ses collègues députés à une délibération collective constructive, à une confrontation d’idées sur fond d’intelligence du débat et à « des solutions certaines ou perfectibles » qui permettront, a-t-elle dit de bâtir « le Togo d’aujourd’hui et de demain ».

Par ailleurs, la Présidente de l’Assemblée nationale, après avoir exprimé sa gratitude à l’ensemble des parties prenantes, a exhorté tous les concitoyens à coopérer vivement avec les forces de défense et de sécurité pour une paix durable.

Il faut noter que juste après l’ouverture solennelle, la première séance plénière de la deuxième session ordinaire a permis aux élus du peuple d’adopter le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sécuritaire dans la région des Savanes pour une durée de six mois.

Raphaël A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?