OTR : Le SIGMAT opérationnel entre le Togo et le Bénin pour une fluidité des échanges

52 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 septembre 2022)-Le Système Interconnecté de Gestion des Marchandises en Transit (SIGMAT), est désormais opérationnel entre les douanes togolaises et béninoises.

L’outil de facilitation des formalités et de suivi des marchandises en transit a été officiellement lancé, mardi 20 septembre 2022 sur le site des postes de contrôle juxtaposés (PCJ) de Hillacondji/Sanvee Condji (frontière Bénin-Togo).

C’était à l’occasion d’une cérémonie solennelle présidée par le Commissaire des Douanes et Droits Indirects, ESSIEN Atta Kakra Kwawo et le Directeur Général des Douanes du Bénin, HINKATIN Alain.

Le projet SIGMAT porté par la commission de la CEDEAO se veut une solution fonctionnelle de facilitation de déclaration de transit entre les Etats membres de l’espace sous régionale.

Il vise, d’après les experts, à établir un réseau d’échanges de données entre les systèmes informatiques douaniers des pays.

Le SIGMAT permet aux pays interconnectés de mieux échanger sur les flux de marchandises en transit, d’avoir une meilleure maîtrise des données économiques et financières liées à la logistique internationale et de faciliter une meilleure intégration des économies de la sous-région.

« Les avantages du SIGMAT sont nombreux. Pour les Etats, sur le plan économique et fiscal, l’échange d’informations à travers le SIGMAT va favoriser la maîtrise des recettes, la sécurisation des échanges ainsi que la lutte contre la fraude. Pour les opérateurs économiques, SIGMAT est un outil de facilitation des échanges au niveau des corridors qui permet de réduire les contrôles sur les routes. Il facilite l’autorisation des décisions anticipées sur l’opération douanière et la prise en charge plus efficace des marchandises en transit. Pour les organisations internationales et communautaires, c’est un système qui assure la maîtrise des statistiques et renforce l’efficacité des mesures prises dans l’espace CEDEAO », a expliqué à AfreePress, le Point focal SIGMAT Bénin, LOKONOU Felix.

Lire Aussi :   Incendie au TP3 : Plusieurs voitures parties en fumée

Sur le plan technique, ce système permettra aux deux pays de faire le suivi électronique des marchandises depuis le bureau de douane de départ jusqu’au bureau de destination en passant par les bureaux de passage.

La mise en service de cet outil, a loué le Commissaire des Douanes et Droits Indirects de l’OTR, démontre la volonté des deux Chefs d’Etat de faciliter la vie des opérateurs économiques afin de garantir la libre circulation des personnes et des biens.

« Le Togo est déjà en interconnexion avec le Burkina et le Niger. Le pays vient de se mettre en interconnexion avec le Bénin et dans un avenir très proche, ce sera la même chose avec le Ghana puis le Mali. Ainsi, le Togo aura fini d’interconnecter son système douanier avec celui de tous les pays où passent la majorité de ses transits. C’est un outil très important qui entre dans le cadre de l’accord de facilitation des échanges prônés par l’Organisation mondiale des douanes et l’Organisation mondiale du commerce. Avec SIGMAT, les déclarations des marchandises en transit sont désormais faites une seule fois, notamment au point de départ », a précisé M. ESSIEN.

Les deux administrations fiscales ont réitéré leur entière disponibilité à coopérer pour la facilitation des échanges commerciaux.

« L’avènement du SIGMAT est salutaire pour les administrations douanières puisqu’il devrait contribuer à renforcer la sécurisation du transit pour lutter contre les fraudes et assurer un bon recouvrement des recettes douanières », a laissé entendre le Directeur général des douanes du Bénin.

A noter que le projet concerne les 15 Etats membres de la CEDEAO. À ce jour, le système est opérationnel entre cinq pays à savoir le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et la Côte d’Ivoire. Le déploiement est en cours dans les autres Etats.

Raphaël A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?