Guinée : L’ex-Président Moussa Dadis Camara jeté en prison

82 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 septembre 2022)-L’ex-Président guinéen, Moussa Dadis Camara et ses coaccusés, que sont dix autres anciens responsables militaires et gouvernementaux, ont été incarcérés, mardi 27 septembre 2022 sur décision du tribunal de Conakry.

Les 11 accusés étaient convoqués au greffe, préalablement à leur comparution, mercredi 28 septembre dans le cadre d’un procès ouvert pour élucider les événements qui ont conduit au massacre du 28 septembre 2009 au cours duquel, 156 personnes sont tombées sous les balles des soldats et des policiers lors d’un rassemblement de sympathisants de l’opposition au stade de Conakry.

« Le procureur a fait embarquer nos clients à la maison centrale (prison) où ils seront semble-t-il, retenus jusqu’à la fin de la procédure, c’est-à-dire du procès, à la durée indéterminée », regrette Me Salifou Béavogui, l’un des avocats de l’ancien président.

Selon le rapport d’une commission d’enquête internationale mandatée par l’ONU, le 28 septembre 2009 et les jours suivants, 156 personnes ont été tuées et des milliers blessées avec une cruauté effrénée, au moins 109 femmes ont été violées.

La commission d’enquête internationale qualifiait ces exactions « de crimes contre l’humanité », puisqu’elles ont continué les jours suivants, « contre des femmes séquestrées et des détenus torturés ».

Moussa Dadis Camara qui vit en exil au Burkina Faso, était rentré, samedi 24 septembre 2022 à Conakry pour participer à son procès.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Togo : Des infirmières, sages-femmes et étudiantes en médecine violées sur leurs lieux de travail

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?