SET : Les trois enseignants arrêtés, recouvrent leur liberté

100 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 octobre 2022)-Les trois (3) responsables du Syndicat des enseignants du Togo (SET), interpellés le 9 avril 2022 à la suite d’un mot d’ordre de grève et déférés à la prison civile de Lomé, viennent de recouvrer leur liberté.

Ils ont été relâchés, mercredi 5 octobre 2022, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Le Secrétaire régional maritime, Joseph Toyou, son Secrétaire général adjoint, Kossikan Kossi ainsi que le Secrétaire régional Savanes du Syndicat des enseignants du Togo, Ditorga Sambara Bayamina, sont enfin libres après avoir passé près de 7 mois en prison.

Les trois enseignants avaient été interpellés à la suite d’une grève de trois jours lancée par leur syndicat. Ils ont ensuite été inculpés pour trouble à l’ordre public, notamment « incitation des élèves et autres personnes à la révolte par des promesses, menaces, ordres ou tout signe de ralliement ».

Le respect de ce mot d’ordre a par ailleurs, valu l’exclusion de la fonction enseignante de 146 personnes.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Brigitte Adjamagbo-Johnson à Jean-Pierre Fabre : « On ne peut pas faire ça en politique »

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?