Dépotoir à Yokoe Agblégan : Le Maire Aimé Djikounou forcé à prendre ses responsabilités

76 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 octobre 2022)-L’ambiance était électrique, mercredi 05 octobre 2022 à Yokoe Agblégan. Localité située dans la commune Golfe-7 (près de la frontière ghanéenne).

Les habitants du milieu ont manifesté leur mécontentement à cause de l’installation d’un grand dépotoir dans leur quartier. On accuse la mairie Golfe-7 d’avoir érigé ce dépotoir en plein cœur de ce quartier, depuis près d’un an.

Sur le site, le constat est amer. Le quartier Yokoe Agblégan est envahi par des tas de déchets, des eaux nauséabondes qui coulent d’une montagne artificielle formée de détritus et d’ordures.

Dans les maisons riveraines, l’odeur est insoutenable et, y circulent en permanence, des mouches et des moustiques de la taille d’une goyave. Bref, la zone est malsaine et polluée.

Une situation qui a poussé la population à se mobiliser pour faire entendre sa voix. La manifestation a été bruyante avec une foule composée de jeunes, adultes, et même de personnes d’âge avancé. Tous sont sortis dans les rues pour interpeller les autorités communales et les appeler à déplacer ce dépotoir.

« C’est cruel ce qui se passe ici. On ne peut plus recevoir d’invités dans nos maisons. Chaque jour, nos enfants tombent malades à cause de ces odeurs suffocantes qu’ils respirent au quotidien. On n’a plus le droit de faire la cuisine aux environs de 18 heures au risque de manger des tonnes de mouches qui envahissent nos habitations. Ça pue partout. Nous avons commis quel crime ? Pourquoi nous sacrifier jusqu’à ce point ? Trop, c’est trop, nous avons entrepris des démarches administratives, mais en vain. Maintenant, nous sommes obligés de crier notre ras-le-bol pour que le Chef de l’État, lui-même, puisse nous écouter afin qu’il puisse donner des instructions pour qu’on soit soulagés », s’est confiée une des manifestantes.

Lire Aussi :   Échos de la visite du Président Faure Gnassingbé à Paris : Plusieurs accords économiques conclus

Ces cris de cœur sont apparemment tombés dans des oreilles attentives. Le maire de la commune Golfe-7, Aimé Koffi Djikounou a fait une descente inopinée sur les lieux lors de cette manifestation pour calmer les esprits.

« À partir de ce jour, nous allons veiller à ce qu’aucun camion ne vienne plus déverser ses déchets ici à Yokoé Agblégan. Nous allons déployer nos agents sur le terrain pour veiller à cela. La population riveraine est également sollicitée pour la réussite de cette veille. Et pour ce qui concerne les déchets existant déjà sur le site, nous allons prendre les dispositions nécessaires pour les évacuer dans un délai raisonnable. Sinon, nous sommes conscients de la situation et nous appelons la population au calme », a déclaré M. Djikounou s’adressant à la foule.

Il a annoncé, par la même occasion, qu’un site a été identifié dans une zone moins habitable de la commune pour servir de nouveau dépotoir intermédiaire (où les déchets ménagers seront temporairement déversés avant d’être évacués vers le centre d’enfouissement d’Aképé).

Le message du maire a été bien accueilli par la population qui a accepté de mettre fin à sa manifestation. Toutefois, ils ont prévenu de réagir ‘’furieusement’’ si les promesses faites n’ont pas été suivies d’effets au moment venu.

Anika A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?