« Opération zéro cataracte » : Démarrage de l’opération de soins oculaires gratuits dans le Grand Lomé

82 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 octobre 2022)-Lancée en mars 2022 sur l’ensemble du territoire national, la campagne de lutte contre la cécité (opération zéro cataracte), portée par le Chef de l’État, Faure Gnassingbé, tire progressivement vers sa fin.

La dernière étape qui est celle du Grand-Lomé, a été officiellement lancée, lundi 10 octobre 2022 et va durer deux semaines.

C’était à travers une cérémonie de lancement officielle présidée par la Mme Ibrahima Méïmounatou, Vice-présidente du parti UNIR pour le Grand Lomé.

Après les régions des Savanes, de la Kara, de la Centre, des Plateaux et de la Maritime, c’est le tour des personnes souffrant de pathologies oculaires dans le Grand-Lomé, d’accueillir l’équipe de coordination de ce projet forain porté par le Président de la République, Faure Gnassingbé à l’endroit des populations vulnérables.

La campagne, prévue du 10 au 27 octobre 2022 dans les 13 communes du Grand-Lomé, sera marquée par des consultations et dépistages, des opérations chirurgicales de la cataracte et de distribution de lunettes aux patients.

« Dans un premier temps, il y aura le dépistage des patients et ces dépistages et enrôlements se feront dans toutes les communes des deux préfectures (Golfe et Agoè), par huit équipes médicales. Ensuite, s’ensuivra l’étape de chirurgie qui sera domiciliée sur trois sites dont deux au CHU Campus et un à l’hôpital de Bè. La convocation des patients se fera par appel téléphonique par le comité d’organisation. Après la chirurgie, les malades seront hospitalisés pendant 24 heures. Une fois, le premier contrôle postopératoire effectué, suivra le temps du suivi post opératoire dans les différents chefs-lieux des communes, au 8e, 15e et 30e jour après l’opération. L’étape de la réfraction et de la prescription de lunettes interviendra après. Les verres médicaux et toute l’opération sont offerts gratuitement », a expliqué Mme BABA Amivi, Directrice des Établissements de soins et de la Réadaptation.

L’objectif visé par la campagne zéro cataracte, a rappelé la Vice-présidente du parti Union pour la République (UNIR) dans son discours de lancement, est d’offrir gratuitement des soins oculaires aux populations vulnérables afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Lire Aussi :   Politique : Jean-Pierre Fabre et l’ANC ne comptent plus boycotter une élection au Togo

« (…) Toutes ces initiatives sont indubitablement la concrétisation des promesses de campagne du président de la République, Président de notre grand parti UNIR au regard des besoins de la population, car il fait toujours ce qu’il dit. Ainsi, fidèle à sa parole de ne laisser aucun Togolais de côté, quelle que soit sa vulnérabilité, le président de la République SEM, Faure Gnassingbé a personnellement initié cette action médicale d’envergure afin de venir en aide aux personnes souffrant de pathologie oculaire, en particulier de la cataracte », a ajouté Mme Ibrahima Méïmounatou.

De son côté, le préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh a invité les populations des préfectures de Golfe et Agoe-Nyivé à se mobiliser massivement pour bénéficier de cette opération sanitaire.

« L’opération zéro cataracte est à zéro FCFA pour les patients », a-t-il rappelé.

Pour rappel, la cataracte est responsable d’une baisse de la vision et d’une diminution de la qualité de vie. Son dépistage à temps et sa prise en charge permettent d’éviter la perte systématique de la vue.

À terme, le projet permettra d’opérer environ 10 000 yeux atteints de cataracte dans toutes les régions du Togo, dépister les troubles de vision et offrir au moins 20 000 verres médicaux (confectionnés sur place dans l’immédiat) aux populations.

Raphaël A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?