Prise en charge efficace du diabète de type 1 : CERSD-base renforce les capacités des agents de santé à Atakpamé

270 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 mai 2023)- L’association Cercle d’élites pour la recherche sociologique et de développement à la base (CERSD-base), poursuit ses actions de bienfaisance aux côtés du gouvernement afin d’améliorer la santé et le bien-être des populations. À ce titre, cette ONG a organisé les 3 et 4 mars 2023 à Atakpamé (190 km au nord de Lomé), une session de formation destinée aux professionnels de la santé, des régions des Plateaux, de la Centrale, de la Kara et des Savanes. Formation axée sur la prise en charge du diabète de type 1.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet WDF19-1718 : « Lutter contre le diabète et ses complications au Togo ».

Son objectif est de former les professionnels de la santé au diagnostic du diabète de type 1, de renforcer leurs capacités dans l’évaluation du risque cardiovasculaire chez les personnes diabétiques de type 1, ainsi que dans la mise en œuvre d’un programme d’éducation thérapeutique et de suivi des patients atteints du diabète de type 1.

Selon les responsables de l’association CERSD-base, ce projet, soutenu financièrement par la World Diabetes Foundation, vise à contribuer efficacement à la lutte contre cette maladie non transmissible et chronique, qui constitue un problème de santé publique en raison de sa fréquence croissante dans le monde.

Selon les chiffres de la Fédération Internationale du Diabète (FID) rapportés par cette organisation non gouvernementale, le nombre de personnes vivant avec le diabète dans le monde s’élevait à 425 millions en 2017, et le nombre de décès liés au diabète chaque année est estimé à plus de 3,8 millions de personnes.

Lire Aussi :   Assainissement des villes : L’AAE aux côtés des communes du Golfe 5, Ogou 1 et Tchaoudjo 1

« Au Togo, une enquête nationale sur les facteurs de risque des maladies non transmissibles réalisée en 2010 a révélé que la prévalence du diabète était de 2,6 % parmi la population âgée de 15 à 64 ans. Les décès imputables au diabète sont en augmentation. Cette maladie est également responsable de plusieurs complications, dont le pied diabétique, qui constitue la première cause d’amputations non traumatiques », rappellent les premiers responsables de cette ONG.

Pour ceux-ci, l’atelier de renforcement des capacités des professionnels de santé répond à la déclaration de politique de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles, ainsi qu’à la déclaration issue de la Conférence des Nations Unies chargée du programme de développement durable (Rio+20), qui ont reconnu que la lutte contre les maladies non transmissibles dont le diabète était une priorité pour le développement social et l’épanouissement personnel.

Pour rappel, CERSD-base est une Organisation Non Gouvernementale à vocation humanitaire, de bienséance, à but non lucratif engagée dans la lutte, la prévention et le contrôle du diabète.

Raphaël A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?