GNADOE-MAGAZINE-3150-×-801-Avril-scaled
BANNIERE-WEB-CHAMPIONS-LEAGUE (1) (1)
950-150
previous arrow
next arrow
#A LA UNE #ECONOMIE

Les membres du cadre de concertation des organes de contrôle des finances publiques en conclave à Lomé

©AfreePress-(Lomé, le 30 juin 2023)-Une réunion des membres du cadre de concertation des organes de contrôle des finances publiques, s’est tenue, vendredi 30 juin 2023 à Lomé.

IMG_20230418_180021
IMG_20230418_180021

Cette réunion, organisée par la Cour des comptes du Togo, avec le soutien financier de la coopération allemande à travers son projet : “Bonne Gouvernance Financière”, a réuni les représentants des inspections de tous les ministères et divers organismes chargés du contrôle de la mise en œuvre des politiques, projets et programmes du gouvernement au Togo.

Il était question pour ceux-ci d’échanger sur les mécanismes de fonctionnement des différents organismes de contrôle, en mettant l’accent sur les conditions d’établissement de leur programme de travail par chaque structure.

WhatsApp-Image-2021-03-22-at-19.47.30
WhatsApp-Image-2021-03-22-at-19.47.30

“Dans l’exercice de leur mission, il n’est pas rare de constater un chevauchement dans leur plan d’action sur le terrain. Afin de remédier à cette situation, le Gouvernement a créé par décret n°2021-125/PR du 19 novembre 2021 un cadre qui regroupe tous les organes et organismes de contrôle intervenant dans l’assainissement de la gestion des finances publiques. Ce cadre a pour mission d’harmoniser les programmes d’activité de ses membres afin d’améliorer la couverture des entités à vérifier, d’harmoniser les méthodes d’intervention, de promouvoir l’application des normes internationales de contrôle, de réfléchir aux difficultés liées à l’exécution des activités et au fonctionnement des structures, de faire des propositions visant à améliorer le travail des organismes de contrôle et de produire un rapport annuel sur ses activités”, a rappelé BALE Débaba, président de la Chambre chargée du contrôle des comptes de l’État, représentant le président de la Cour des comptes.

À travers cette rencontre périodique, la Cour des comptes, chargée d’assurer la vérification des comptes et de la gestion des établissements publics et des entreprises publiques, veut renforcer les capacités des acteurs impliqués conformément aux textes en vigueur.

TRADE-EXPRESS_900x150px
TRADE-EXPRESS_900x150px

“Par le passé, on ne contrôlait que les comptes des comptables publics. Maintenant, avec la nouvelle loi, nous pouvons contrôler tous les acteurs de la chaîne et engager leur responsabilité si nous constatons qu’ils sont sortis du cadre prévu par la loi”, a indiqué M. BALE.

Il faut noter que ce cadre de concertation fait partie des réformes stratégiques découlant de la feuille de route gouvernementale pour une meilleure gestion des finances publiques. Il regroupe les acteurs de l’inspection générale d’État, de l’inspection générale des finances, de l’inspection générale du trésor, de la Direction nationale du contrôle financier, de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, de l’Inspection générale des services juridictionnels et pénitentiaires, de la Direction de l’anti-corruption de l’OTR, la Cellule nationale de traitement de l’information financière, l’Autorité de régulation de la commande publique, la Direction nationale du contrôle de la commande publique, l’Agence judiciaire de l’État et l’Organisation (Assistants et secrétaires du Secrétariat technique du Cadre).

Raphaël A.

× AfreeWazapNews, des questions ?